Courir améliore t'il notre état de santé ?

Stethoscope coeur 1Je commencerai ce billet par un message de précaution. Avant de vous lancer dans un sport d’endurance tel que le vélo ou la course, il faut aller faire un petit coucou à votre médecin, afin de vous assurer que vous ne souffrez d’aucune contre indication. En cas de doute, celui-ci vous fera passer un test d’effort. Un certificat médical est même obligatoire si vous vous inscrivez à une compétition.

Une étude menée par la marque ASICS sur 7 pays d'Europe (que sont le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Espagne et l'Italie) dénombre 80 millions de pratiquants de la course à pieds (pratiquant plus d'une fois par mois).
En France, on estime à environ 10 millions de personnes pratiquant cette activité régulièrement. Si l’on ramène ce chiffre sur le Grand Lyon, cela représenterait environ 100 000 personne.

Si vous êtes l’une de ces 10 millions de personnes, sachez que vous prolongez votre espérance de vie de plusieurs années ! C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude intitulée Copenhagen City Heart. Selon les chercheurs, les hommes qui pratiquent fréquemment la course à pied ajoutent en moyenne 6,2 années à leur espérance de vie, et pour les femmes 5,6 années. Les chercheurs ont suivi plus de 19 000 hommes et femmes depuis 1976 pour étoffer les connaissances des scientifiques au sujet de la prévention des maladies cardiaques et des accidents vasculaires.

Pieges course a piedEt ce n’est même pas la peine de fournir des efforts titanesques pour en récolter les bénéfices. Les chercheurs ont découvert  qu'une à deux heures et demie par semaine suffisent, réparties sur deux ou trois séances, pour en tirer le maximum d'effets positifs, surtout en adoptant une foulée lente ou moyenne.
La foulée idéale, selon le docteur Schnohr, est décrite en ces termes : «Essayez de vous sentir un peu à bout de souffle, mais pas trop.»

Les activités physiques favorisant l'oxygénation des poumons et la santé cardio-vasculaire comme la course à pied se sont également avérées plus efficaces pour réduire son taux de graisse abdominale que les exercices de résistance ou de force comme l'haltérophilie. Ces graisses peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. Car il n'y a pas que les muscles des jambes qui travaillent en course à pieds. On mobilise aussi la masse musculaire abdominale, qui s'en trouve stimulée et provoquera la destruction des graisses par lipolyse.

Hormis l'oxygénation de nos poumons, la course à pieds aide le cerveau... à nager dans le bonheur ! En effet, rien de tel qu'un petit run pour chasser les mauvaises pensées, les idées noires... grace à des sustances appelées endorphines. Elles vous procure une sensation de bien être, et ont même la faculté de gommer les éventuelles douleurs du à l'effort. Coté physique, vous verrez vos kilos superflus disparaitre petit à petit, à la condition que vous ayez un régime alimentaire adéquate bien évidemment. Et votre silhouette en général va s'affiner. De nombreuses études amènent à penser que la course à pieds protègerait de certains cancers, comme celui du sein ou du colon. Diabète ou ostéoporose voit leurs effets délétères diminuer.  

En résumé, coté bénéfices, la course à pieds protège des maladies cardio-vasculaires, participe à la perte de poids, à la bonne humeur, à améliorer la densité osseuse, joue un rôle dans la prévention de certains cancers. Mais c'est comme tout, l'excès peut amener à certains problèmes de santé, comme les blessures musculaires ou articulaires, ou bien encore à des désordres sur le métabolisme.

Il ne faut pas oublier que la course à pieds est un sport très stressant et traumatisant pour le corps. Des radicaux libres sont générés suite à l'activité métabolique élevée, et les globules rouges malmenées et fragilisées au sein des muscles sont tout simplement... détruites ! C'est pour cela que si l'on ne fait pas attention à notre alimentation, qui devient plus exigeante avec l'effort, cela peut conduire à terme à une anémie. Bien se nourrir, un autre dossier à lire sur lugdunumrunners.fr

 Mais bon, concrètement, si l'on doit mettre en balance les bienfaits de la course à pieds et les inconvénients, il n'y a pas photo... il faut chausser les baskets...

 

courir santé nature muscles sport pieds dos